Capbreton – Ville résiliente – Appel à idées

Appel à idées « Imaginez le littoral de demain »

Le renouveau de Capbreton – Comment penser le renouvellement de Capbreton en faisant des enjeux actuels qui menacent la ville, une opportunité pour sa mutation ?
Zoé Balla, Amélie Jannot, Paul Moulucou (Paysagistes), Anna Lefoulon (Urbaniste)
Face à l’appel à idées lancé par le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, et face à la complexité des enjeux de la ville de Capbreton, nous nous sommes, en tant que paysagistes et urbanistes, posé les questions suivantes :
 
– Comment faire des enjeux liés à l’eau (érosion littorale, submersion, inondation) qui menacent la ville, une opportunité pour le renouveau de Capbreton ?

– Comment imaginer la transformation progressive de la ville littorale entre protection et résilience ?

– Comment amorcer dès à présent une stratégie pour la ville de demain ?
– Comment penser le renouvellement urbain et la densification de Capbreton en tenant compte de la géographie des lieux ?
 

Trait de côte actuel de Capbreton, au Sud des digues existantes, l’érosion est amplifiée. On y lit les prémices d’une anse qui se creuse vers les terres.

Pour ce faire, nous nous sommes tout d’abord attachés aux valeurs qui font la particularité de la ville de Capbreton :
 
– Nous avons relevé la mixité d’une ville riche et variée sur le plan architectural, des époques de construction, des pratiques sociales, des activités économiques, des ambiances des différents quartiers. C’est un territoire qui, malgré la saisonnalité du tourisme, reste vivant et habité.
 
– Ensuite, la présence de l’eau est très marquante sur ce territoire. Elle prend elle-aussi des formes très diverses : de l’océan houleux au Boudigau plus calme et canalisé en passant par le port, le seul à ouverture océanique du département des Landes. L’eau joue le rôle de il conducteur dans l’identité de la ville.
 
Il s’agissait alors pour nous de s’appuyer sur cette mixité de formes et d’usages pour faire projet sur les différentes situations de l’eau. Nous avons fait le choix de situer la question de l’évolution de la ville et d’interroger son devenir dans les lieux soumis aux enjeux les plus forts, lieux expérimentaux qui pourraient être l’amorce de dynamiques urbaines plus globales.
 
Nous avons alors choisi trois situations stratégiques de projet, toutes liées à une forme d’eau différente :
– Un lieu à l’interface de l’océan entre digue et dune, où il s’agit d’interroger la position de la ville de Capbreton dans la lutte contre l’érosion et l’hypothèse de nouveaux paysages littoraux

 

 

Scénario catastrophe, si on ne fait rien, la côte poursuit son érosion au Sud des digues existantes. A l’horizon 2050, l’anse pourrait s’être tellement creusée qu’elle menace directement les habitations les plus proches, à l’image de l’immeuble « Le Signal » à Soulac-sur-Mer.

 

Scénario résilient, toujours à l’horizon 2050, nous proposons la déconstruction des habitations les plus proches et la construction d’une nouvelle digue perpendiculaire au trait de côte. La résilience pourrait avoir lieu en 2 temps, la protection du « retour de l’anse » et la naissance d’un nouveau paysage de dunes et de marais en arrière sous forme d’un parc littoral.

 

 

La naissance du « Parc de la Lette grise » apporterait une plus-value à ces nouveaux quartiers qui permettrait d’amortir les investissements réalisés en déconstruction et réalisation de la digue. Ce serait l’émergence d’un nouveau « paysage arrière » à Capbreton.

– Un lieu portuaire le long des eaux du canal avec la définition de nouveaux espaces publics
– Un troisième lieu plus végétal et soumis aux eaux éphémères face au bourg avec un projet de densification urbaine en lien avec la géographie et les potentialités du cœur de ville
 
Ces trois espaces laboratoires ne proposent pas une image de projet finie et arrêtée mais posent les questions du processus à amorcer pour imaginer le littoral de demain.

 

Idées et projets : Zoé Balla, Amélie Jannot, Paul Moulucou (Paysagistes), Anna Lefoulon (Urbaniste) – Mai-Juin 2016 – à Capbreton (40)

Outils de projet : Maquette carton transformable

Consultable sur ce lien

Fermer le menu